ACCUEIL
Pieds des Mots : Actu 2010 - 2011

Omar M'habra par Ali Iken -  Khadija Mouhsine - Mohamed Loakira ... et plus

LES PIEDS DES MOTS
         Où les mots quittent l'abstrait pour s'ancrer dans un lieu, un personnage, une rencontre...


janvier 2011

HAÏKUTHÉRAPIE

de Monique Mérabet


Peut-on soigner la dépression par les haïkus ? Je réponds sans hésitation : « OUI »

La preuve en est, ces péripéties autour du lampadaire que j’aperçois de la table où j’écris habituellement sous la véranda.

Et s’il y a quelque chose qui me fait grincer des dents, qui me rendent l’humeur morose, c’est cette prolifération de câbles, ces ampoules à la lumière crue blessant la nuit et tous ces horribles pylônes qui les soutiennent.

De quoi me donner le bourdon, vraiment !

Et puis un jour, je remarque les ricins, ces arbustes « sauvages » qui prolifèrent dans la cour du voisin.

 

L’écran des ricins

jour après jour le lampadaire

rapetisse

 

Effectivement… mon haïku semble accélérer la pousse des végétaux (pour être honnête faut préciser qu’on était à la saison des pluies) et me voilà débarrassée de cette vision enlaidissant mon horizon.

Pas pour longtemps hélas ! On réaménage de fond en comble une rue proche pour en faire une « avenue digne de ce nom », le maire dixit. Et voilà qu’un monstrueux pylône en béton me barre l’horizon.

 

30 Novembre

hors de portée des ricins

le nouveau pylône

 

Je ne pourrais jamais m’y faire ! Et mes idées noires qui reviennent au galop… Mais en fait, comme dit Simone Signoret, « le lendemain, elle était souriante »

 

Ce laid pylône

je le supporte mieux

après mon haïku

 

Et, ma foi, je finis par l’oublier, prenant exemple sur les oiseaux qui occupent sans état d’âme leur portée de fils rehaussée. Quant à l’inspiration, elle ne me fait pas défaut même quand je ne trouve rien à dire.

 

Ce haïku

qui ne vient pas – rien

à retenir de ce jour ?

 

Pas très bons mes haïkus ? Bah ! Ce n’est pas ce qui empêchera la terre de tourner. La terre ou…

 

Chaque matin

elle tourne sur elle-même

la cuiller du café

 

Monique Mérabet

Visiter son blog

HAÏKUTHÉRAPIE par Monique Mérabet
        pour Francopolis janvier 2011
recherche  Liette Clochelune

 

Le principe des Pieds des mots,
est de nous partager l'âme d'un lieu,  réel ou imaginaire,  où votre coeur est ancré... ou une aventure.... un personnage.

 Table des chroniques "Gueule de mots" et  "Pieds de mots"
               
               Archives Les pieds de mots 2006-2004

 

Créé le 1er mars 2002- rubriques 2010