ANNONCES

 

Et aussi quelques liens et trouvailles sur la toile quelques ponts de signes

 ACCUEIL 

SALON DE LECTURE 

LECTURES - CHRONIQUES

CRÉAPHONIE 

UNE VIE, UN POÈTE

D’UNE LANGUE à L’AUTRE  

FRANCO-SEMAILLES 

VUE DE FRANCOPHONIE

LIENS &TROUVAILLES 

ANNONCES

COUP DE CŒUR

PIEDS DES MOTS

GUEULE DE MOTS

SUIVRE UN AUTEUR

APHORISMES & HUMEURS

CONTES & CHANSONS

ÉDITION SPÉCIALE 

LES AUTEURS PUBLIÉS

LES ANCIENS NUMÉROS

LES FRANCOPOLISTES

 


ANNONCES 2019

MARS-AVRIL 2019

Les annonces de mars-avril seront mises en ligne ultérieurement.

 

JANVIER – FÉVRIER 2019

 

Lydia Padellec, Sur les lèvres rouges des Saisons, suivi de Les métropolitains,

Éditions Unicité, 2019 (13 €)

Lydia Padellec, née en 1976 à Paris, est poète et plasticienne. Elle a créé les Éditions de la Lune bleue (2010-2018) et fondé le Festival Trouées poétiques qu’elle organise en Bretagne depuis 2015. En tant que haïjin, elle anime des ateliers ainsi qu’un kukaï à Port-Louis et participe à de nombreuses anthologies en France et à l’étranger. Elle a reçu en 2017 le Prix Xavier Grall pour l’ensemble de son œuvre poétique.

 

Gérard Mottet, Ô combien cela te ressemble, tableaux de Chantal Lacaille,

Éditions Unicité, 2019 (18 €)

Ce recueil se veut une rencontre entre poèmes et tableaux. Le thème général en est celui des miroirs, c’est-à-dire des images de lui-même que l’homme aperçoit, ou croit apercevoir, dans les choses, les paysages, les êtres qui l’entourent et au travers desquels il tente de saisir – ou plutôt de conquérir – sa propre identité. N’est-ce point, d’ailleurs, toujours par le détour de l’autre, du tout-autre, que l’on peut espérer se rapprocher de soi-même ? Le monde nous parle parce qu’il parle de nous, parce qu’il parle à travers nous, dirait Bachelard. Là est l’essence de la poésie.

 

Isabelle Poncet-Rimaud, entre les cils

Jacques André éditeur (collection Poésie, XXI), 2019 (72 p., 13 €)

Isabelle Poncet-Rimaud publie depuis 1985 et a reçu plusieurs prix de poésie. Certains de ses poèmes ont été traduits et publiés en Roumanie, Bulgarie, Albanie, Portugal, Espagne, Belgique, Islande, Grèce, Inde... Elle attache une grande importance à la force vive qu'apporte la collaboration avec d'autres voix ou formes d'art et son écriture aime à s'appuyer sur des rencontres avec des artistes, écrivains, peintres ou musiciens.

« Ces poèmes disent les traversées chaotiques ou apaisés du chemin de vivre… »

« C’est de soif / que parle / la terre fondue. / Donne-lui / l’eau / de ton désir. »

 

Andreea-Maria Lemnaru-Carrez, Abysses

L’Harmattan (collection Accent tonique), 2019 (98 p., 12,5 €)

C'est dans l'encre des nuits, à la source des mots qu'Andreea-Maria Lemnaru-Carrez puise l'âme mythologique d'Abysses. Le début et la fin des temps prennent forme dans la fumée des bûchers - les tambours palpitent, libèrent la voix des ombres. La plume ne craint pas les astres sombres, de l'autre côté du gouffre. Ces Abysses sont les visions hallucinées d'une terre magique, des puits qui se dressent solitaires au milieu d'une steppe aride d'où surgit l'eau primordiale - confrontation de la conscience à son double.

 

Marilyne Bertoncini / Wanda Mihuleac, Sable

Éditions Transignum, 2019

Poèmes en édition bilingue, traduction en allemand par Eva-Maria Berg, avec des œuvres originales de Wanda Mihuleac, postface de Laurent Grison.

« Drapée de dune / Elle se dresse en-deçà de toute / absence (…) Femme-sable / effaçable / dont la trace / se dissout / dans le léger tourment soulevé par le vent / au flanc de la colline »

 

Marilyne Bertoncini, Mémoire vive des replis

Éditions Pourquoi viens-tu si tard, 2018

Poèmes accompagnés des photographies de l’auteure, illustrant les plis : de la mémoire, des écorces d’arbre, des eaux, des minéraux et autres matières agissant sur l’esprit en vertu d’une anamnèse recherchée « sous cette carte d’amnésie » qu’est le monde…

Extrait de la préface de Carole Mesrobian : « Par son regard posé sur les détails du monde, Marilyne Bertoncini, mêlant les sources vives et fluides de son imaginaire, nous offre un accès à l’infini de notre propre mémoire. »  

 

Mattia Scarpulla, Préparation au combat

Éditions Hashtag (Montréal), 2019 

De Québec à Turin, de Montréal à Rivière-du-Loup, mais aussi de Tel-Aviv secouée par un attentat aux rives hallucinées d’une plage du Saint-Laurent, les figures nomades qui peuplent ces huit nouvelles conduisent le lecteur dans un carpe diem personnel, à bout de souffle.

L’auteur, poète, nouvelliste, revuiste, est doctorant en études littéraires à l’Université de Laval et docteur en arts, spécialiste de la danse.

 

Événements

Dans le cadre du Printemps des poètes :

- Exposition poésie et peinture de Maria Desmée, 120 livres d’artiste et des peintures grand format, à la Bibliothèque Louis Aragon d’Amiens, du 1er mars au 13 avril 2019.

- LA POESIE DANS LE MONDE…   LE MONDE DANS LA POESIE, récital de poésie et musique avec L’ASSOCIATION DE LA PRESSE ETRANGERE, organisé par Ira FELOUKATZI, journaliste et poète, à l’espace L’AGORA, 64 rue du Père Corentin, 75014 PARIS (entrée libre), le Mardi 12 Mars 2019 à 19h15.

- Guy Allix et Adeline Gouarné, récital poésie et chanson, sur le thème de la beauté, le samedi 16 mars à 20h à l'Atelier (44 avenue du Général Leclerc – 76220 Gournay-en-Bray).

 

 

Voir les anciennes annonces :

ARCHIVES ANNONCES 2017

ARCHIVES ANNONCES 2016-2012

ARCHIVES ANNONCES 2011-2004

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-> Vous désirez envoyer une référence, un site, une annonce?

http://www.francopolis.net/images/francomail.jpgcontact@francopolis.net

 

 

Accueil  ~ Comité Poésie ~ Sites Partenaires  ~  La charteContacts

Créé le 1 mars 2002

A visionner avec Internet Explorer