Quelques trouvailles sur la
toile quelques
ponts de signes et des annonces

ACCUEIL  SALON DE LECTURE  -  FRANCO-SEMAILLES  -  CRÉAPHONIE  -  UNE VIE, UN POÈTE

 
APHORISMES  & BILLETS HUMOUR  -  CONTES & CHANSONS LANGUE EN WEB  -   

 LECTURES CHRONIQUES  -  VUES DE FRANCOPHONIE  -  GUEULE DE MOTS  & LES PIEDS DE MOTS  -

 SUIVRE UN AUTEUR  -  PUBLICATIONS SPÉCIALES  - LIENS &TROUVAILLES  -  ANNONCES

 LISTES DES AUTEURS PUBLIÉS & COMMENTAIRES  -  LES FRANCOPOLIS POÈMES DU FORUM  -



 ESPACE ANNONCE 2013 -2014



Bombe voyage, bombe voyage par CeeJay
« Je suis une armée en guerre à moi seul. » Voilà ce qui, en une phrase, pourrait résumer ce recueil. Parfois drôle, souvent grave, il dénoue les chaines, et du poing, brandit les maillons uns à uns, « Pour en faire une ripaille digne des dieux anciens. » Modeste, il dit vrai pour vivre vraiment. Car ce recueil, finalement, est le reflet du poète. Il est son double condamné, celui qui crie par delà les barbelés.
« Attention ! Je ne suis pas un poète dangereux sinon pour moi et s’il faut me qualifier, même le mot poète est superflu ne reste que le mot "Résistant" ! »
Éd. maelström, 80 p., 8 € (novembre 2014). Lancement le 6 décembre à la boutique maelström à Bruxelles (voir ci-dessous pavé Événements).

Le rejoindre sur Facebook Francopolis


A Verse, revue remarquable par sa réalisation graphique (11 numéros parus à ce jour), et en même temps, maison d’édition (ayant publié entre autre le premier recueil d’Alena Meas, poète à découvrir dans notre sélection d’auteurs de décembre).
L'idée de cette revue, appelée initialement Ricochets-Poésie, est née en 2007 à Prague, d'une rencontre entre deux étudiantes de Paris IV. C'est une réunion de « voix nouvelles », mais également de « voix multiples » d'origines diverses. C'est également une volonté de parler de poésie, à travers des critiques, des coups de cœur, des entretiens avec des poètes, hommes et femmes de lettres (dont Claude Vigée, Colette Nys-Mazure, Pierre Dhainaut, Guy Goffette. Présentation par Michel Baglin sur son site Texture.
9 rue Bonnevin Carré, 77130 Montereau-Fault-Yonne
editions@a-verse.org ; revue@a-verse.org


M U S C L E est une feuille de papier pliée 4 fois qui fait 42 cm / 16 cm. Publiée tous les 2, d’une couleur qui change à chaque numéro : 2 textes et 2 auteurs .
M U S C L E, composée pliée et éditée, par Laura Vazquez et Arno Calleja.
Abonnements : 10 € par an
revuemuscle@gmail.com
Publié le 30 septembre 2014
ÉVÈNEMENTS - décembre 2014

  
Sam.4 déc... Club des poètes, à Paris (30, rue de Bourgogne, 7ème arr.) soirée de lectures poétiques en musique avec des auteurs de la collection Accent tonique de l’Harmattan: Maria Zaki, Marie-Lise Corneille, Ara Alexandre Shishmanian, Dominique Sutter, Rosemay Nivard, et Nicole Barrière 
Sam 11 déc. 2014 soirée de lectures poétiques en musique avec des auteurs de L’échappée belle édition :  Emmanuel Berland, « Du poète et de la poésie » - Anne-Cécile Causse, « L'Aube, après toi » - Florence Issac, « Un peu d'amour avant la fin » - Dana Shishmanian, « Les poèmes de Lucy » - Christine Schaller, «La Pianiste aux Doigts trop Courts »
***

Les 6 et 7 décembre 2014, à Bruxelles et Liège, la boutique maelstrÖm 4 1 4 
Fête sa 4ème année
d’activités : sorties de nouveautés, expo, lectures et musique ! - Performance d'ouverture de Vincent Tholomé avec David Giannoni et un texte écrit par Laurence Vielle pour Quatrième anniversaire de la Boutique!...et plus... Bombe voyage, Bombe voyage », poésies de CeeJay
maelstrom414@maelstromreevolution.org


NOVEMBRE 2014

 
Fissures d’été
Dominique Zinenberg

Une vraie obsession de la soif et du vide creuse comme des puits dans la chair délicate de ces poèmes d'amour, qui s'avèrent, à une lecture attentive, pas si spontanés que cela : ils témoignent d'un art consommé, nourri à des lectures répétées, accumulées en strates successives, des poètes du monde, depuis les antiques aux modernes, et de tous les méridiens. On déniche dès lors des clins d'œil, des allusions, des leitmotivs en boucle. Et le vécu, la sensibilité à fleur de peau, se couvrent comme d'une aura de signes à déchiffrer, tout en gardant intact l'urgence du dire, pour ramasser la « ciselure du temps ».

Éditions du Cygne3, Collection Le Chant du Cygne - Poésie, 60 p., 10 € (novembre 2014).

Arcanes
Andreea-Maria LEMNARU
Vêtus de rouge et de noir, les mots s’y changent en formules incantatoires pour tisser les sentiers d’un voyage initiatique dans les contrées oubliées du mystère.
Il nous faut voguer sur un fleuve de sensations avant d’atteindre l’Île où se rejoignent dans l’empire du Grand Œuvre, deux sœurs séparées à la naissance : poésie et métaphysique, éternelles prêtresses du sens. Andreea-Maria Lemnaru jouit du secret philosophal de convertir sa pensée en être. C’est l’une de ces gemmes que l’on pense impossibles, mais qui n’étaient qu’enfouies et tenues secrètes.

Éditions du Cygne, Collection Le Chant du Cygne - Poésie, 74 p., 11 € (novembre 2014).


Du poète et de la poésie
Emmanuel Berland

Contrairement à ce qu'on lit partout, la poésie n'est pas affaire de langue, ni de corps. La poésie a peu à voir avec la matérialité des choses. Elle nous est dictée par l'esprit, d'un lieu sans murs toujours mouvant toujours vivant, où s'élabore la réalité future qui vient à nous. Pour moi la poésie est une personne. C'est elle qui m'a éduqué et aimé. Je la reçois au cœur de la nuit, ou très tôt le matin, elle pose ses mots sur mon être à vif et me dépose parfois en d'autres temps d'autres lieux, où je m'y attends le moins.

L’échappée belle édition, Coll. Ouvre-boîtes - Poésie, 116 p., 14 € (octobre 2014)


Le sang bleu des méduses
Maël Gentgen
Le verbe est une méduse qui flotte dans l’écume d’un rêve, à la cadence des vers salés, et qui s’échoue parfois à l’isthme de l’imaginaire. Le sang bleu des méduses est un recueil d’encre marine, dans lequel les mots font voyager le lecteur sur ces petits embarcadères que l’on appelle « poème ». Un extrait : « noble est mon sang / bleu mon naufrage / ainsi je flotte / sous mon ombrelle / petit parapluie de sel »

L’échappée belle édition, Coll. Ouvre-boîtes - Poésie, 104 p., 13 € (octobre 2014)

La pianiste aux doigts trop courts
Christine Schaller

Écoutez-moi, je veux vous dire, vous parler. De la Pianiste, des autres, de moi, des gens. Et puis non, je ne dirai rien. Ou alors, seulement des mots sans sens, parce que seul le son fait sens. Les mots sont morts. Ma grand-mère aussi, mais ça c’est normal, vous pensez, depuis le temps ! Et puis nous aussi, un jour... mais pour l’instant on est là, alors venez, je vous invite au grand concert de la Pianiste aux Doigts trop Courts. Elle a des choses à vous silencer dans votre for intérieur, en toute intimité.

L’échappée belle édition, Coll. Ouvre-boîtes - Poésie, 71 p., 10 €
(octobre 2014)


D'ici et de nulle part
Yves Patrick Augustin

Profonde quête intérieure, l'écriture d'Yves Patrick Augustin est ancrée dans la mémoire et se conjugue entre silence et tendresse, nostalgies et déraison. "D'ici et de nulle part" est la voix de l'âme des exilés, des apatrides, des déplacés, des déracinés, des réfugiés, des déportés d'une île à l'histoire mouvementée.

L’Harmattan, Coll. Poètes des cinq continents, 74 p., 10,5 € (octobre 2014)


Amnésie
de Parhal

L’Art de Parhal tient à la puissance vibratoire de l’état poétique... Les images qu’il ramène de ses petites cueillettes me touchent au plus juste, rayonnent en échos au plus profond de ma nuit des temps... (Christiane Bodet)
Le poète et sa montagne
ont disparu au sommet
des impuretés

Éditions Unicité


Les poèmes de Lucy
Dana Shishmanian

&
Le Muscle de l'Étreinte
de
Loïse Lavallée

VOIR
VUE  FRANCOPOLIS
( nov.2014)


 NOTE 1. Les Editions du Cygne sont "l'éditeur du mois" selon la revue "Chemins de Lecture" soutenue par la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale.

OCTOBRE 2014

l
J’entends rire les djinns,
Karim Cornali,
éd. Encres Vives (2014)
textes inédits présentés au Salon de lecture 2013

Responsable de la page
Gueule de mots-Francopolis.net

Plus sur Karim et ses livres et sa Revue:

Il vit et enseigne présentement au Sénégal.

S’édenter la chienne
David Goudreault,
Pour son second recueil, David Goudreault s’est construit un univers poétique proche du quotidien. Ses images, qui portent le sceau de l’oralité, suscitent la complicité du lecteur qui se sent à la fois pris à témoin et confident. - Poète et musicien, anime des ateliers de création littéraire au Québec, notamment au Nunavik, ainsi qu’en France.
Premier Québécois à remporter la Coupe du monde de Slam poésie à Paris 2011
  - Éditions Écrits des Forges

Entendre sur You Tube son poème "Mal au monde"




Le dernier tableau sera rouge
Michel Côté
« Je cherche. Mes mains déplacent l'obscur. Tel un manuscrit qu'on déplie, la couleur s'allonge. Les pigments attachés à la terre, s'échappent de mes doigts. Alors surgit l'oeuvre en résidence. Une proximité avec la lumière de Bortoletti, marchand de Venise, avec la sensualité et la ponctuation des mots de Werner qui nomme à la main le silence de chaque chose...»

Ed. Triptyque


Si nous n'avions qu'une ombre
Lionel Gerin

« Il est grand temps d’être d’argile et d’osier
De modeler en nous des animaux sauvages
Qui iront perforer le jour
D’embrasser la souplesse qui seule peut dompter la pierre
 

Ed. Le nouvel Arhanor

Anthologie brève, trilingue - Les Cahiers de Val-David/Festival NoteBook/ Los Cuadernos
Au Québec où les langues du monde règnent tout en étant  égales. Dans cette anthologie, elles sont trois à se donner la main.Le français est ma langue maternelle; English is my mother’s tongue,  Y me gusta mucho la lengua española: quel bonheur de les retrouver toutes trois !
* subventionnée par le CLD des Laurentides
VOIR RUBRIQUES VUE
Pour Commander : Flavia Cosma, 1045, rue du Renard et du Corbeau, Val-David, Quebec, Canada, J0T 2N0.
ou son courriel. Le coût est $ 20.00 dollars Canadiens et les frais du transport sont $5.00 au Canada et $7.00 pour les autres pays.

Poèmes de Dana Shishmanian traduits en anglais dans la Revue Ragazine,
tirés du recueil, Plongeon intime,
éditions du Cygne 2014)
magnifiquement traduits en anglais par la poétesse canadienne 
Flavia Cosma, directrice du festival international de poésie de Val David (Québec)
Un grand merci à elle et à Mike Foldes, l’éditeur de ce riche magazine international
de création qui fête ses 10 ans en ce moment.

   

SPÉCIAL de la RENTRÉE - SEPTEMBRE 2014


FENÊTRE AVEC ESSEULEMENT
Ara Alexandre Shishmanian

Poèmes sélectionnés et traduits du roumain par Dana Shishmanian.

Fenêtre avec esseulement est le premier recueil en français publié par Ara Alexandre Shishmanian, historien des religions et écrivain, auteur de plusieurs études sur l'Inde védique et la Gnose, ainsi que de 14 recueils de poèmes parus en Roumanie.

Éditions L’Harmattan, Coll. Accent tonique - Poésie, 122 p., 13,5 € (juillet 2014).


TOUT ATTACHÉ
Philippe Guillerme
Philippe Guillerme publie ici son deuxième recueil, plus riche, plus abouti. Il a voulu poser une tentative d'attacher la "polis", notre cité en son état avec ceux qui sont mis à l'écart de la vie. Une quête personnelle qui prend des allures spirituelles, seule révolution encore possible pour tous d'après lui.

Éditions L’Harmattan, Coll. Poètes des cinq continents, 122 p., 13,5 € (juillet 2014


DES ASTRES ERRANTS
Hervé Bauer
Six textes percutants qui démontrent comment la poésie peut s’alimenter dune prose tranchée et mystérieuse. Mais s’agit-il vraiment d’un genre littéraire puisque le poète unit l’aimant de la mort avec le sou  e égaré, éclairé de la vie… L’arbre de vie et de mort est aussi un acte littéraire plein, reconnaissable entre toutes les nuits qui ceinturent la pleine lune.

Éditions L’Harmattan, Coll. Levée d'ancre, 120 p., 13 € (juillet 2014)


Bouria, des mots dans la tourmente
Denis EMORINE
« Les outils de Denis Emorine sont les mots. Il ne pourra jamais vaincre la mort, et il n'aura jamais la certitude de pouvoir améliorer la vie des générations présentes et encore moins futures (…). Malgré cela il s'entête, comme Sisyphe avec son rocher, d'écrire de la poésie pour défier la mort. Il continuera sans cesse à s'acharner à sa tâche sans jamais en voir la fin ni avoir la possibilité de vérifier son utilité. Tel est son choix et nous ne pouvons pas nous empêcher de l'admirer (…). » (extrait de la préface de Thor Stefansson)

Éditions du Cygne, Coll. Le chant du Cygne, 64 p., 10 €


La roue d'Olle
Florence ISSAC

La roue d’Olle mêle le chant du poète aux voix sensibles d’une nature bienveillante. À la recherche des signes qui se révèlent à l’Homme qui marche, les mystères de l’Art et de l’Amour demeurent impénétrables. L’émerveillement est au bout du chemin.

Éditions du Cygne, Coll. Le chant du Cygne, 74 p., 12 €



ENTRE ÉCLAIR ET PÉNOMBRE / Entre relàmpagos y penumbras
Maggy De Coster

Edition bilingue Français/Espagnol - Préface de Giovanni Dotoli
Les mots de Maggy produisent un état poétique, une création plurielle, une sorte de joie mystérieuse, un enthousiasme qui vient de l'observation de la vie, telle quelle est. Elle n'expose pas des idées, mais offre des sensations, des images, du merveilleux. Elle contemple les choses, l'espace et le cours du temps, comme il arrive dans une toile des peintres impressionnistes.

Éditions L’Harmattan, Coll. Accent tonique - Poésie, 72 p., 10 € (juin 2014)



MÉMOIRE D'OUTRE MONDE
Anderson Dovilas

« Maniant un langage poétique fait de ruptures de plans, d'images disparates, de glissades ludiques, de trouvailles provocatrices, le poète jongle en fait au-dessus d'un abime bouillonnant de lave : c'est le sang de son peuple, qui s'élève soudainement au détour des vers, tel une lame de fond, rasante et bouleversante, projetée par un océan en feu. Son programme littéraire est étroitement lié à un projet de société. » (4ème de couverture, Dana Shishmanian ; préface de Catherine Boudet)

Éditions L’Harmattan, 70 p., 10,5 € (juin 2014)


Une petite lettre à votre mère
Geneviève Huttin

« Révélée comme poète au début des années 80, elle est aussi auteur de proses poétiques attentives au réel intime ou collectif, de maintenant ou d’autrefois. Pour cela fait appel à l’histoire, la sienne ou celle des autres, la grande, la collective avec un H, une capitale. Quoiqu’elle écrive, qu’elle entreprenne c’est sa voix qu’on entend, singulière, incisive, qui se replie ou qui explore, qui se hasarde tout aussi bien sur le terrain de la philosophie dans d’étonnantes fulgurances que sur celui du manifeste, de la psychanalyse, soucieuse de « lever le masque », pour reprendre les termes de Walter Benjamin. » (Marie Etienne, rédactrice à La Quinzaine littéraire)

Éditions Le préau des collines, 80 p., 13 € (avril 2014)

          
           REVES & ANTHOLOGIES

APPEL AUX RIVERAINS. Les Hommes sans Épaules, 1953-2013

Il y a soixante ans, en février 1953, Jean Breton et Hubert Bouziges, deux jeunes poètes, publiaient une plaquette à deux voix : À même la terre, censée inaugurer une collection de recueils, ayant pour titre ce nom découvert avec ferveur, dans ses lectures d’adolescent, par Jean Breton : Les Hommes sans Épaules. Cette plaquette déboucha sur une collection de poésie contemporaine, mais surtout, sur la publication d’une revue éponyme, qui, soixante ans après, est toujours en activité.
Cette anthologie dresse un inventaire de soixante ans de poésie, au scalpel de l’émotion. L’anthologie Appel aux riverains rassemble des textes théoriques et des manifestes, dans sa première partie (car le débat d’idées a toujours trouvé une place dans la revue comme dans le groupe), et des poèmes dans la deuxième, afin de proposer, à travers 206 poètes, une lecture globale des Hommes sans Épaules. (Christophe DAUPHIN)
502 p., 22 €.

Les écrivains par la lucarne.

L’ensemble des textes et illustrations parues dans la Gazette de la Lucarne des écrivains de février 2008 à février 2010 : un patchwork de quelque quatre-vingts auteurs et autres artistes, dans une élégante présentation.
« Ces mots qui ont éclos dans des feuilles de chou il y a quelques printemps vivent leur floraison et vous offrent ici leurs fruits, de verbe ou d’images. Vous y lirez l’amour et la crainte, l’humour et le cérébral, le désir et le plaisir ; vous apprécierez ou vous vous ennuierez, mais vous passerez du riche temps et, à la fin, vous vous direz : si je mettais moi aussi la main à la charrue ? » (Armel Louis)

Paru le 15 juin 2014, 614 p., 25 €, disponible à la librairie ou par la poste.
La Lucarne des écrivains : 115, rue de l'Ourcq, 75019 Paris


L’éveil du myosotis

Anthologie de Jean-Pierre Béchu et Marguerite Chamon
Cet ouvrage est une anthologie de poésie, accompagnées de photographies et réunissant 108 poètes contemporains, rassemblés par Jean-Pierre Béchu et Marguerite Chamon.

Paru en juillet 2014 aux Éditions du Net, 482 p., 37 € (à commander sur le site et prochainement sur les réseaux de distribution par Internet)
(Parmi les auteurs : Karim Cornali, Dana Shishmanian, Ara Alexandre Shishmanian.)



Poeti d’Europa
Pour inaugurer le semestre italien de la présidence de l'Union européenne, l'Institut culturel italien de Paris a invité un poète de chacun des 28 pays membres à envoyer un sonnet. Ainsi, sous le signe de la parité des langues, il a été rendu hommage, lors d’une Journée de la poésie d’Europe (17 juillet 2014), à la diversité à la richesse linguistique de notre continent, à travers l'adhésion à une forme commune, le sonnet, symbole par excellence de la civilisation italienne et européenne.
Le livre réunissant ces œuvres, en original et en traduction française et italienne, est disponible sur demande à l’Institut culturel italien de Paris.

(Parmi les auteurs : pour la Roumanie, Ana Blandiana, avec un sonnet traduit en français par Dana Shishmanian.)

REVUE 17 secondes, no. 5 - revue numérique à lire sur calaméo - Elle a pour but de mettre en lumière
les auteurs d'aujourd'hui.

JUIN 2014  

SPÉCIAL LECTURE  ÉTÉ 


En avant première du marché de la Poésie de Paris, le recueil de Lionel GERIN
- Si nous n'avions qu'une ombre publié aux Editions Le Nouvel Athanor.

Il nous reste à chaque aube
Le coutre du rêve
Pour fendre le matin
Et une abeille
Pour refleurir le monde
Il nous reste l’Indien que nous fûmes
Avec le rouge au cœur
Avec assez de sang
Pour tracer sur le vent
Le signe qui ensemence la plaine


DANS MES VEINES, de Madeleine Lefebvre aux Éditions Vent d'Ouest, coll. Azimuts - (Québec) - Illustration Markus Åkesson.
Les autres sont des menaces,
des mystères dangereux,
des maladies contagieuses...
.....
On ne peut que les embrasser au fond.
Ou se vider les veines.
" C'est quoi le vrai parfum des choses ? Comment le savoir ? "


RÊVERIES AU PONT D'OYE, suivi de Métamorphose de la chair,
de Jacques Gauthier (Québec)

Ce 20e recueil de poèmes est le fruit d'une résidence d'écriture que j'ai effectuée en août 2011 avec d'autres auteurs au Château du Pont-d’Oye en Belgique.
Feuilleter le livre Entrepôt numérique

* Voir aussi les nouveauté aux Éditions du Noroît.



L’ALBUN MULTICOLORE – Louise Dupré (Québec) / Éditions Héliotrope
Inspirée par l’album multicolore que cette mère tant aimée leur avait offert, à ses frères et elle, avec une photo de couverture différente pour chacun (la très belle couverture du livre), l’écrivaine a construit son texte, les morceaux de puzzle se sont assemblés, et un véritable album de famille est né de sa plume.
" Même si le deuil nous conduit à une mémoire sereine,
il laisse toujours un halo de mélancolie
. »
Louise Dupré, auteure ((théâtre, roman, nouvelle, mais surtout poésie)...
Prix littéraire du Gouverneur général en 2011 pour son recueil de poésie:
Plus haut que les flammes -allant des chambres à gaz à la chambre de l'enfant...


Les imaginations de Luis Benitez, L'Harmattan-Traduit de l'espagnol (Argentine) par Jean Dif.
Belle présentation de ce recueil et extraits sur le site Recours au poème
à lire aussi sur ce site Au Bonheur de lire-Salon du livre de Paris 2014- pays à l'honneur l'Argentine, un poème de cet auteur :Mauvais Temps 
"Déjà le jour frissonne dans sa robe de soirée/Et la ville a mis son chapeau de pluie/.......

En un instant nul n'a plus de maison
Sous le poids du monde
Et le mauvais temps est une soeur morte
Qui entrouve les yeux."



René Rougerie, une résistance souveraine. Entretien accompagné d'un DVD, par Christian Viguié
Quelques mois après la disparition de René Rougerie en mars 2010, la retranscription de cette conversation avec l’un de ses poètes donne les jalons d’une vie de combats, de « résistance en poésie ».
Éditions Le bruit des autres, 2010, 120 pages + DVD de 26 mn, 18 €.

Depuis, le fils, Olivier, perpétue l’œuvre du père.
Chez Rougerie en 2014 :
- Laurence BREYSSE-CHANET : Limons (Variations), 12 € 
- Jean MAISON : La vie lointaine, 13 €
- Jean-François MATHÉ : La vie atteinte, 13 €
- Olivier DESCHIZEAUX : Au seuil de la nuit, 12 €



LE MORS AU CŒUR, par Isabelle Poncet-Rimaud
Retrouver ces traces d'un soi-même profondément enfoui, aller encore et toujours jusqu'à l'essence des mots, c'est ce que propose Le mors au cœur. D'emblée, on le sait, la morsure est devenue aiguillon, il y a comme une urgence à se mettre en route...

L'amour si vif parfois pourra-t-il entraîner le poète dans l'aventure de l'essor, lui permettre de déposer les valises et l'inviter à guetter la fenêtre ouverte ?... (Extraits de la préface de Monique Sacré)

Éditions du Cygne, Collection Le chant du cygne, 12 €, 76 p. (2013)



PARCELLAIRE DE PARADIS, par Hubert Fréalle
Après les parutions de Soudain la Nouvelle Artémis (2011) et de L’air au Petit Chevalier (2012), le recueil Parcellaire de Paradis complète une trilogie composée et tissée au fil des amours d’Artémis de Loire.
Parcellaire de Paradis est ainsi une invitation à renouer et à poursuivre avec un chemin d’écriture, et parfois de réécriture, sinuant à travers les parcelles d’une géographie personnelle, sentimentale et imaginaire, et se développant à l’intérieur d’un espace activé de signes…
L’échappée belle édition, Collection Ouvre-boîtes, 20 €, 217 p.



COMME UN DÉSERT DE ROSES, par Stella Vinitchi Radulescu

Avec constance et bonheur Stella Vinitchi Radulescu poursuit son cheminement poétique, forte d'une oeuvre trilingue pertinente et déjà importante. Peut-être afin de mieux pénétrer sa poésie construite de simples fragments fragiles, faut-il chercher dans le non-dit, l'espérance, telle une rose dans le désert.

Éd. L’Harmattan, Coll. Poètes des cinq continents, 13,5 euros, 126 p.



FILIGRANES, par Marie-Lise Corneille

Comme la silhouette des veines sous la peau évoque la royauté du sang vital mais discret ; comme les arbres d'hiver exaltent le grain lumineux du ciel ;
tels les filigranes des paroles, brèves, lapidaires, sculptées par le silence, affleurent la beauté voilée de notre univers.

Éd. L’Harmattan, Coll. Accent tonique - Poésie, 11,5 euros, 80 p.



TERRE FAE, par Dominique Sutter
Ce recueil est le troisième volet de la trilogie comportant Mirabilia (paru en 2010)
et Evangiles buissonniers
(2013, L'Harmattan, coll. Accent tonique).

Ce texte est au croisement d'une paix silencieuse, du feu de l'été et d'un monde fugace. L'ensemble s'est constitué sur la margelle du puits intime.

Éd. L’Harmattan, Coll. Accent tonique - Poésie, 11,5 euros, 86 p.



MOSAÏQUES, par Mireille Podchlebnik
Née à Paris en 156, auteur de plusieurs recueils de poèmes
(dont un signalé et cité à Francopolis, numéro de novembre 2013), Mireille Podchlebnik écrit une poésie de la mémoire, de la quête d’identité, et du partage :
 « Mots perdus / Dans les sables mouvants / Lettres éparpillées / Échos dans le silence ».

Collection de la revue Interventions à haute voix, MJC de la Vallée, 10 €, 56 p.


Voir aussi
NOTRE SPÉCIAL ÉTÉ ... LES REVUES

et à noter (dans la Revue Paysages Écrits, avril 2014 )
la particpation de 2 de nos membres Francopolis : Dana Shishmanian ( La Zoojungle) et Dominique Zinenberg, présente le recueil de Dana Shishmanian, Mercredi entre deux peurs.

Voir aussi  notre choix de lecture Mai 2014
ci-dessous

MAI 2014.





Magda Carneci
, Poète, essayiste, traductrice roumaine, publie aux Éditions Corlevour : Chaosmos, 2013 (71 p., 16 €).

Pratiquant une poésie visionnaire – comme le montrent ses recueils précédents, Psaume et Trois saisons poétiques –

Magda Carneci
propose dans ce nouveau recueil d’explorer deux pôles extrêmes du discours poétique : d’une part, l’élément « chaotique », désordonné, fragmentaire et prosaïque de la réalité perçue, et, d’autre part, la dimension « cosmologique » de l’ordre, de la géométrie et de l’intégration, à travers l’esprit, de l’être et du monde dans une nouvelle cohérence.




Nicole Barrière, Les larmes de Pasiphaë, Amazon, 2014 (108 p., 3,56 €).
Poésie
L’allégorie du personnage permet une traversée poétique de la solitude et de l’isolement dans le courant d’actualité des exils contemporains.

Qu’est-ce qu’être poète aujourd’hui ? un être hors du commun ? un voyant ? ce qu’on rapporte c’est qu’il n’est pas comme les autres : ermite , cheval de la folie, oiseau de l’espoir? Il affirme sa différence, il la clame, il vit aussi le drame, drame humain et singulier et drame de tous : il est solidaire par obligation, par nécessité d’être. Il n’est ni un fou, ni un monstre, c’est n’importe quelle femme ou n’importe quel homme que nous avons croisé ce matin sur le trottoir, son drame est le drame de la personne humaine devant l’emprise de la société, de la morale, de la pensée unique.




Anthologie de la poésie mauricienne
contemporaine d’expression française, textes réunis par Yusuf Kadel, préface Eileen Lohka, introduction Robert Furlong, éditions Acoria, 2014 (176 p., 16,50 €)

L’outil pouvant faciliter à la fois une vision panoramique, voire une lecture diagonale d’échantillons d’une production littéraire reste l’anthologie. Même si elle n’est jamais totalement exempte de directivité, l’anthologie reste un acte littéraire fondateur en soi, car, à travers elle, un auteur ou un collectif d’auteurs considère que telle ou telle somme de production littéraire est représentative d’un génie particulier et/ou reflète une maturité littéraire suffisante… En quelque sorte, elle est une vitrine rassemblant de façon quasi muséale ce qui mérite d’être pérennisé en bloc et qu’il convient de considérer comme emblématique.


François Peltre, Célébration, éditions l’Harmattan (162 p., 17,5 €)
Ce recueil propose une poésie nouvelle avec des textes électriques qui explorent les énergies dans ce qu'elles ont de brut ou d'élaboré et les saisit là où on les attend le moins, sous les ogives des cathédrales, sous les racines formidables des arbres ou sous les sabots d'un cheval...

La poésie s'assène comme un coup de poing ou chatouille comme une plume et se renouvelle d'être aléatoire et fluctuante. La poésie doit toujours exalter, souvent provoquer, refuser le joli et le lisse avec ces mots trop choisis qui glissent sur la surface des choses sans les nommer, sans qu’on se cogne à la présence formidable de tout ce qui émeut, remue, pue ou révolte. La poésie prend toutes les formes…




Yves Di Manno,  Terre ni ciel, éditions José Corti, 2014 (288 pages, 21 €)
Depuis une vingtaine d’années, et parallèlement à son œuvre « proprement dite », Yves di Manno développe une réflexion très singulière autour des questions que soulève la poursuite de l’aventure poétique moderne.

Les premiers résultats de cette enquête attentive et impliquée ont été recueillis dans « endquote » (Flammarion, 1999) et Objets d’Amérique (Corti, 2009). Terre ni ciel reprend cet arpentage sous un angle plus personnel, livrant même quelques fragments d’une «autobiographie de lecture » qui éclaire de manière inattendue le paysage contemporain, pour mieux souligner l’émergence d’une nouvelle invention de la poésie dont l’auteur voudrait faire percevoir l’exigence et la richesse.



Le corps de la lune de Flavia Cosma, traduit du roumain par l'auteur et Denis Emorine. Éd. Cygne
La poésie de Flavia Cosma offre une véritable palette de sensations diverses. La poétesse est sans cesse aux aguets d'un monde en ébullition que l'être humain oublie souvent de contempler. Flavia Cosma s'adresse aux éléments naturels en toute sincérité et simplicité. Avec elle, le merveilleux fait partie de la vie quotidienne : la lune sourit lorsqu'elle décroche les étoiles, les autobus ont un « souffle pesant », elle « joue à cache- cache avec le soleil »… Ici, la personnification est reine. Et pourtant, il ne faut pas se leurrer : la mort rôde, l'amour se dérobe même si parfois les dieux et les saints font des signes de connivence à l'être humain. Il suffit de peu pour que l'environnement de l'homme cesse d'être harmonieux.
Aujourd'hui avec, Le corps de la lune, Flavia Cosma nous invite une fois encore dans son univers riche de sa culture diverse.


Ainsi que, aux éditions L’arachnoïde (pas encore sur le site) :
- Matthieu Bénézet,
Le ciel c’est l’accident (FNAC)
- Thomas Chapelon,
Pulsation lente (FNAC)
- François Charron,
Mon prochain est un arbre (FNAC)

AVRIL 2014

  RECOMMENCEMENTS,  Hélène  Dorion, Ed. Druide (2014)


RÉSUMÉ
Comment nous abandonner aux vagues (rupture, deuil, maladie…) qui surgissent parfois dans nos vies et nous renversent, pour ensuite aller vers les recommencements auxquels nous sommes conviés ? L’écrivaine s’interroge, retourne sur ses pas, refait le trajet jusqu’à l’enfance.

Hélène Dorion a écrit plus de trente livres publiés dans une quinzaine de pays. Elle fait du langage un instrument puissant qui éclaire nos vies. Sa pratique et son enseignement du yoga participent du même désir de célébrer la beauté du monde, ainsi que notre capacité de transformation. Elle a notamment été récompensée des prix Anne-Hébert, Mallarmé, Léopold-Sédar-Senghor et du Gouverneur général du Canada.

tiré du site Éditions Druide

Lancement, Librairies Pauline 8 avril.

VOIR VENIR LA PATIENCE, Louise Warren, Ed. passage (2014)
Tournée vers l’horizon ou à l’écoute de la nuit, l’auteure laisse venir les formes, les objets, les êtres, les paysages comme autant d’apparitions, de présences. De l’intensité du vers au long poème, le recueil "Voir venir la patience" propose une expérience du temps dans des rythmes neufs et une avancée dans l’espace, qui s’ouvre dans la dernière partie au titre éponyme. tiré Éd. du passage

" Louise Warren convie le lecteur à un voyage dans lequel chaque mot, chaque ligne, chaque espace est source de sens. Telle une artiste-peintre, l'auteure rythme son récit d'images contemplatives avec musicalité et esthétisme."
(tiré du site Archambault)
 
Voir aussi l'article dans l'Action.com -
(Voir venir la patience, explorer les sensations humaines)

( Voir aussi dans cette Revue Francopolis avril2014, poèmes dans rubrique Coup de coeur,
 et quelques textes, Essai et Poésie, dans la rubrique Pied des mots.)


Découvrir le DERNIER ALBUM de Jean Perron
poèmes mis en musique : 
Le poème  Dans les pas du soir, se termine par un sonnet emprunté de Charles Beaudelaire intitulé, Recueillement (Les fleurs du Mal, 1857). SENSATION, un des plus célèbres poèmes de langue française, écrit par Arthur Rimbaud à l'âge de quinze ans.
Visiter son site pour l'écoute : Jean Perron


MARS 2014


Plongeon intime
de
Dana SHISHMANIAN

Faites attention, vous vivez en implosion permanente… la vie, le monde s'écroulent en vous à chaque instant, vous enrichissent et vous consomment en même temps, seulement vous n'entendez pas, ne voyez pas, ne tâtez pas à l'intérieur de vous… n'en avez pas l'habitude…

La poésie est une perception totale, multi-sensorielle, tournée vers le dedans, et qui emporte tout le dehors… N'ayez pas peur, plongez ! D'étranges beautés brillent dans les eaux noires
aux Éditions de Cygne

LANCEMENT VENDREDI 21 MARS A 15H30 
A LA BRASSERIE « LE FRANCOIS COPPEE » (1er étage)
1, Boulevard du Montparnasse M° Duroc

Un peu plus,  Lancement et  Bon de commande

Version papier et version PDF

Revue Kahel no. 2 Bon Voyage !

Karim Cornali,
nous livre cette fois, avec cette nouvelle sortie, les secrets surprenants du nom de sa revue dont il a souhaité faire un témoin sinon un partenaire du voyage, du vrai, celui qui vous change, qui vous fait grandir…
En même temps, le texte de présentation de ce deuxième numéro nous challenge sur la manière d’entreprendre un tel voyage. Allez le découvrir sur le site de la jeune revue, et profiter pour se la procurer, à partir du site également.
Déjà à noter parmi les auteurs : Jean-Pierre Béchu, François Szabo, Jean-Marc Gougeon, Marilyse Leroux, Paul Mathieu, Dana Shishmanian, Karim Cornali, Svante Svahnstrôm, Karim Abdellatif, Jean-Pierre Lesieur.
Et en lisant, n’oubliez pas de réfléchir à la question de Karim :
« Toi, mon ami voyageur qui connais le pouvoir alchimique de la route et ne crois plus au hasard, que me conseilles-tu de faire ? »

- Nuits de cartons  par Anick ROSCHI, aux Éditions, Le chasseur abstrait.
Les illustrations sont de Valérie Constantin. Y lire des extraits...
« Le XXIème siècle sera poétique - Ou ne sera pas ! » Lire aussi la chronique de Michel Host
- Le voyage des ombres, aux
Éditions du Cygne
La maladie de la chair, Bernard Noël,
aux
Éditions, Collection disilà
Édition bilingue - ISBN : 978-2-9544979-1-4


FÉVRIER 2014

fossiles qui gisent en mes rê
poèmes archéologiques par Guy Jean
Éditions Perce-Neige, Moncton, Nouveau-Brunswick, 2014

"
Par sa poésie lyrique, Fossiles qui gisent en mes rêves, propose une réflexion originale par laquelle le corps humain s’exalte dans ses rapports fusionnels avec la terre et ses origines. Voir plus dans Revue

Fleurs de vie en Écritudes Tome I
Patrick Delaplace-Trinquet (français)

"Toi lecteur dont la route passe en Sarthe, arrête-toi un moment, écoute, un homme te parle. Destin brisé ?
Il y avait une porte, il l’a entrouverte, le vent s’est engouffré, les larmes ont lavé les cieux et les fleurs ont germé. Il ne faut pas vouloir comprendre, il faut lire et attendre, glisser sur les lignes poètes comme on naviguerait sur une rivière, donner aux capiteuses essences des fleurs de vie, la chance de percer l’écorce de nos enfances pour les laisser pénétrer au cœur de notre aubier universel. Alors, pas à mot, au rythme des campagnes, du va-et-vient confiant des saisons, de l’humus en terreaux fertiles, il saura vous toucher, proposant une lumière contemporaine toute particulière qui, si vous le souhaitez, fera germer profondes réflexions en écho de coup de langue."

Patrick Delaplace-Trinquet est né à Paris en 1959, enfant maltraité, malade, abandonné aux soins de l'Assistance Publique à l’âge de deux ans, il fréquente durant 14 ans l'Institut du Cancer à Villejuif, en 1975 il en ressort définitivement guéris. En 1989, il est placé en invalidité en raison d’un grave accident du travail qui le laisse handicapé à vie. L’auteur est un autodidacte qui écrit la nuit quand la souffrance, les douleurs lui sont insupportables.

Visiter sa page sur Shopmybook
Au pays des Weskarinis  de  Jean-Guy Paquin (québécois), comprend des légendes algonquines, des documents d’archives inédits et des entretiens avec l’auteur sur la Petite-Nation, la Rouge, les lacs Simon, Gagnon, Nominingue et Viceroy. Un livre de grande qualité, illustré de photos de familles, d’artéfacts et de cartes anciennes.

Lire un peu plus dans la Rubrique Conte-Légendes et chansons
Larmes, cycle d’une femme-racine
Une passerelle entre les mots et la photo, incluant des segments sonores par Mélanie Rivet Sue Mills,
Les Éditions Neige-galerie,  en collaboration avec  Art Global.

Lire un peu plus dans Rubrique Revue - "Larmes",
récit poétique photo incluant des segments sonores.

JANVIER 2014

Nous venons tout juste d'apprendre la triste nouvelle du décès  de Jean Metellus, 
à la famille et amis, nos sincères condoléances.

En guise d'hommage à Jean Metellus - Le Nouvelliste en Haïti
par Jean Robert Leonidas

Voici un extrait d'un de ses poèmes

Quitterons-nous la terre sans Kirié et sans Te Deum ?
Feignons de croire avant de croire
Mais croyons quand même très fermement
Que nous sommes venus pour grandir
Plus que jamais grandir et grandir
Et même plus que de raison
Rendons à la vie ce qu’elle demande
Peut-être ne savons-nous pas encore lui parler

 (Jean Metellus, Souvenirs à vif (Haïti), Editions Henry / Editions de Janus, 2011, p. 44)

INVITATION
TERRITOIRE DU POEME
(fondé par Anne Stell ), animé par CHRISTIAN DEUDON,
nous fait l’amitié et l’honneur de dédier une séance à la revue en ligne FRANCOPOLIS et à ses auteurs.

Cette rencontre aura lieu à la brasserie « LE FRANCOIS COPPEE » (1er étage)
 1, Boulevard du Montparnasse, Paris 15ème, M° Duroc, le vendredi 31 janvier, à partir de 15h30.


je couche sur tout l'univers


"Le monde se glisse dans nos mémoires Les mots deviennent les échos construits de nos langues multiples"
Écrire les Yeux Bandés


Éducateurs, conférencer, spélologues, grimpeur... animateur atelier d'écriture et ex-membre de Francopolis...2004-11
PHILIPPE VALLET

présentera ses recueils:

" Je couche avec tout l'univers " et "Ecrire les Yeux Bandés" à la librairie LA TAVERNE DU LIVRE de NANCY le vendredi 14 février 2014 à partir de 19 h

Il sera accompagné de Véronique Bart, plasticienne et illustratrice des deux recueils.


- Sur le Web :
REVUE LITTERAIRE : TRANSLITERRA : et ses rubriques - ITINÉRAIRES CULTURELS-CONTES ROUMAINS-UNE CHANSON – UNE HISTOIRE-AUTEURS CLASSIQUES-AUTEURS CONTEMPORAINS-PHOTOS-LE COIN DU HAIKU-PHOTO HAIKU-CONCOURS “HAIKU LA FOTOGRAFIE”-RENGA

DÉCEMBRE 2013

La Levure Littéraire no.8 et Recours aux poèmes (sur le Net) et Arpa no.108 (sur papier), où vous découvrirez la poésie de Dana Shishmania.

Depuis, tout a grandi
, paru aux éditions Triptyque de Céline de Guise et Michel Côté s'est vu décerné la mention d'excellence à l'occasion de la soirée "Prix de la Société des écrivains francophones d'Amérique 2013, catégorie poésie.



ZIP LE LUTIN  par  Marie-Françoise Bongiovanni
 
Une sacrée aventure pour ce tout petit lutin que la curiosité va emporter au coeur de la maison des humains. Comment va t-il  s'en sortir? Vous le saurez en lisant cet album illustré avec des dessins enfantins mais des textes pour ceux qui aiment la lecture. En panne d'idée cadeaux pour les fêtes, Zip est là, album souple et coloré facile à manipuler pour les petites mains. Zip vous attend avec impatience, il a hâte de faire votre connaissance et celle de vos petits bouts.
Plus de détails sur le site de l'auteure
Voir sa présentation sur Francopolis par Éliette Vialle

NOVEMBRE 2013



Prix de vente pour ce numéro :
15 € + 3 € (frais d’envoi) ( France uniquement)

Danger Poésie, 53, rue Yves Klein, 06480 La Colle s/ Loup

CHEMIN DE POÉSIE
 LA VOIX DES AUTRES - No.6 – octobre 2013
Éditorial : André Chenet
Auteurs de ce numéro :  Dom Corrieras - Ghyslaine Leloup - Albert Anor - Christian Erwin Andersen - Diane Meunier - André Laude,  avec deux poèmes en souvenir d'André Laude de Norbert Paganelli et de Serge Mathurin Thebault - Emmanuelle K. - Abdelkrim Kassed (Irak) avec une introduction de Kader Rabia - Changer la vie : Lukas Stella - Salut l'artiste, présentation de Jean-Paul Ducarteron, artiste et poète - Pierre Godo - Pedro Vianna - Pascal Perrot  - Didjeko  et 3 poèmes en hommage à Didjeko - Christine Tréguier -
Danger Poésie : avec des poèmes de André Chenet, Jean Joubert, Kader Rabia et Agnès Schnell , puis Miguel Ángel Sevilla et Jean Revol, dessin au fusain et vient Le coin des Haïkus : Damien Gabriels et Gérard Le Gouic.


La Voix des Autres est éditée par l’association Danger Poésie
directeur de publication : André Chenet
directeur artistique : Dom Corrieras
traductions de l’arabe : Kader Rabia

Pour commander :
voixdesautres@wanadoo.fr
lavoixdesautres@gmail.com

ou via le site

Plus de détails sur le site :  DANGER POÉSIE


OCTOBRE 2013

- Abdellatif Laâbi, traversée de l'oeuvre, de Jacques Alessandra.
Editions de la Différence, 2008. 184 pages, 18 euros.
Jacques Alessandra, dans cette Traversée de l'œuvre, tente de discerner les lignes de cohérence, le sens et la permanence du travail d'Abdellatif Laâbi. Il pose le problème de " l'utilité " de la littérature et du rôle du poète aujourd'hui. Jacques Alessandra livre les clés de l'œuvre de Laâbi qu'il qualifie d'esthétique de la dissidence, mais à laquelle il refuse la seule définition de littérature engagée, restrictive à ses yeux, puisque écrire est engagement et l'écriture un " lieu d'errance utopique ". Plus sur Books Google

- Vous êtes mes aïeux de Cécile Guivarch , aux Éditions Henry

- Du soleil dans les orteils de Cécile Guivarch, chez La porte

**

NOUVEAUTÉS POÉTIQUES – recueil sortis en septembre 2013 chez L’Harmattan

- RÉVOLTE EN CORPS INCONNUS, Didyer Mannette
Révolte en corps inconnus est une bruine poétique qui coule sur l'Homme dans son universalité. On cesse d'être un être pour s'inscrire dans le poids du temps, des vies et des époques. Une poésie de douceur, de douleur, de volupté, d'amour et d'interrogation qui invite à se poser l'ultime question : qui sommes-nous ? Ce livre est un voyage de la Guadeloupe à l'Afrique en goûtant à l'Europe, on explore les continents et les chemins qui mènent à la vie.
(Coll. Poètes des cinq continents, 13 euros, 116 p., septembre 2013)

- ECHOS DE L'ÎLE, José Le Moigne
Maintenant que je suis sur le versant descendant de ma vie, celui où on se dit que tout virage pourrait être fatal, tout en apercevant, encore, en bas du précipice, la mer et ses promesses d'avenir / (...) Perdu entre ma science d'homme et mon désir d'enfance, j'en appelle au silence instigateur de mémoire / Faisant litière des exigences sclérosées, des abandons battus en brèche dans le jardin des certitudes.
(Coll. Poètes des cinq continents, 17,5 euros, 182 p., septembre 2013)

- MARRONNAGES, Michel Labonne
Marronnages regroupe des poèmes écrits à divers points du globe, au fil des voyages du poète. Poèmes écrits sur le vif, telles ces photographies en noir et blanc, sauf qu'ils transmettent des émotions fortes et des impressions sculptées dans la chair. Le lecteur est admis dans l'intimité d'une âme sensible, répondant à chaque soubresaut d'une planète qui, au fil des pages de ce recueil, lui paraîtra exiguë et fragile, un îlot balloté dans un univers brutal et chaotique.
(Coll. Poètes des cinq continents, 13,5 euros, 126 p., septembre 2013)

« D’une langue à l’autre » le 12 octobre 2013
à la librairie La Lucarne des écrivains, avec la maison d'adition, ARS LONGA
                      
C’est la 3ème soirée de poésie « D’une langue à l’autre », après celles de mars et de novembre 2012, consacrées respectivement à des poètes écrivant dans une autre langue que leur langue maternelle, et à des poètes traduits par des poètes.
Cette nouvelle soirée est consacrée à une maison d’éditions qui a fait de la traduction de poésie et des éditions bilingues un de ses piliers. Trois des auteurs et leurs traducteurs nous régaleront avec leurs textes et répondrons à nos questions. Nous espérons que cette manifestation suscitera le même vif intérêt que les précédentes, et que la Lucarne se transformera, une fois encore, en véritable « tardis », pour faire rentrer et voyager dans l’espace-temps de la poésie un public dense et enthousiaste.

 Invités :
Dorel VISAN, Denis EMORINE, Flavia COSMA, Christian TAMAS, Brandusa TAMAS, Delphine HASLE, Romain JOUFFROY.

Animateurs : Armel LOUIS et Dana SHISHMANIAN

Rendez-vous le samedi 12 octobre à La Lucarne des écrivains :
accueil du public à partir de 19h30, interventions de 20h à 21h30,
échange avec les auteurs autour de leurs livres, et autour d’un cocktail

La Lucarne des écrivains, 115, rue de l'Ourcq 75019 PARIS

(Métro Crimée), tél. 01 40 05 91 29


SEPTEMBRE 2013
Activité de nos membres sur le web

- Quelques poèmes de Michel Ostertag, amoureux de la poésie en regard avec la poésie amoureuse
sur le site Capital des Mots.
-
Une chronique de Dana Shishmanian sur le recueil "Mais qui lira le dernier poème" d’Eric Dubois,
sur le site Recours au Poème

Sortie de Nouveaux Recueils

- Chants de plume de Claude Vella, Éd. Edilivre-Aparis (format papier et numérique)
Texte de la préface : Claude Prouvost (président de Flammes Vives)
Texte de la postface : Pierre Vella (peintre et graveur)

« La poésie, ce sont des mots où chacun
d’entre-eux est une source de lumière
pour l’image du sentiment exprimé »  extrait sur Edilivre
- 20 ans, paysan, et… poilu de Jacques Dupé, passionné d’histoire, de généalogie et de poésie
aux Éditions Jacques Flament.
On suit l’itinéraire d’un paysan de 20 ans qui découvre la France avec la guerre. L’Histoire retiendra de cette Grande Guerre, première du nom, 20 millions de morts et blessés…

(…) ne vous faites pas de mauvais sang, car c’est d’un cœur léger que je pars.
(…) je reviens de quatre jours de tranchées et, rassurez-vous, je suis bien portant ! 
(…) dans les tranchées, on court très peu de risques...
Comme si de rien d'Yves Perrine, aux Editions La Porte
Commander directement aux Editions La Porte : Yves Perrine, 215 rue Moïse Bodhuin - 02000 Laon
En savoir plus sur cette maison d'édition....


JUIN 2013

ÉVÈNEMENT : 
- ESCALE POÉSIE ET CHANSON, avec les poètes Ira Feloukatzi, François-Xavier Maigre et les chanteurs et groupes Céline Ollivier et Et Maxence - 12 juin, rue Sorbonne, Paris - (Voir Invité au Salon Ira Feloukatzi)

- 14e FESTIVALde la POÉSIE de MONTRÉAL du 27 mai au 2 juin 2013.

- M
ARCHE DE LA POESIE  du 6 au 9 juin 2013



Sans toi, je n'aurais pas regardé si haut.
Tableaux d'un parc

Denise Desautels

" surtout – surtout – parce que tout récemment j’ai pris conscience qu’il était beaucoup plus qu’un lieu à côté duquel j’avais vécu. Qu’il était en fait ma maison, la maison d’enfance ou de famille que je n’ai jamais eue."
Extrait:
"Le parc. Maison de famille, d’attentes, de désirs, de rencontres, de faits, de fous. Maison forêt et fouillis."


Voir la fiche de l'auteur chez Éditions du Noroît


Sous la banquise
Serge Patrice Thibodeau


" Sous la banquise se décline en trois mouvements différents. Ces trois suites poétiques donnent à lire une certaine relation intime avec l’écosystème du littoral de l’océan Atlantique."
Extrait :
"et malgré la menace de la laideur et de la médiocrité, je continue mon interminable prière,
parce que, aucun moment n’est profane et tout lieu est sacré."

Voir la fiche de l'auteur chez Editions du Noroît

L'autre bout du ciel
Damien Gabriels

 Haìkus


« au coin du toit

la lune toute entière

dans la toile d'araignée »

Voir Éditions  Éclats d'encre  et Carnet d'un Haïjin

(sera au Marché de la poésie le 7 juin de 14h à 15h et de 16h à 17h30
Stand 304 (Eclats d'encre), place St Sulpice, Paris 6ème)

Efflorescences
Ismael Billy,
franco-égyptien
Michel Cazenave (Préfacier)

"Tout ce que je peux dire, c'est qu'Ismaël Billy se révèle un vrai poète.

Michel Cazenave"
"Ces Efflorescences méritent bien leur nom. J'ai admiré la qualité d'écriture, l'inventivité et la sensualité qui se dégage de ces textes. Bravo ! "
Robert Solé - Rédacteur en chef  Le Monde - Écrivain​

Pour commander ou lire des extraits : Voir le site ISMAEL BILLY
Poème"Debout" lu sur you tube

Petits livres de quelques 16 pages, cousus main et numérotés à 200 exemplaires, aux Éditions « La Porte »,
dirigée par Yves Perrine.
- Le cri des mères de Cécile Guivarch
- Wimereux de Ludovic Degroote
- Chambre 233 de Romain Fustier et plus... sur le Site (Terre à Ciel) avec lecture d'extraits.


MAI 2013
Gala de reconnaissance des auteurs de l'Outaouais animé par Carl Bernier (27 mai(



Mordre la nuit
Textes Jackie  Plaetovet
Gravures Danielle Berthet

"Brulure de l'absence
doublée du silence
des oiseaux

à peine le vent
pour bercer les famines."

Voir : Éditions SANG D'ENCRE et LE LITTÉRAIRE

* Jackie Plaetovet - Francopolis


ET UN CIEL DANS UN PÉTALE DE ROSE

Poèmes entrecroisés
Jacques Herman, Maria Zaki
Accent tonique - Poésie
POÉSIE

"Voyage au coeur des mots entre deux poètes contemporains. Deux regards sur le monde, féminin, masculin, africain, européen.

Voir sur
L'Harmattan : Édition papier et numérique

* Jacques Herman - Francopolis

EVANGILES BUISSONNIERS
Dominique Sutter

Le recueil évoque un archipel de brèves géorgiques, petits récits suscités par un lieu mi-sauvage mi-civilisé traversé par un pèlerin. Au cours de l'itinérance, le lieu se charge d'étrangeté qui se transforme en visions. De brèves en brèves, au-delà de leur clarté opaque, l'archipel révèle des noyaux de vérité. Entre embrasement et ascèse, la poésie s'empare de l'éphémère et de l'aléatoire.

Ce recueil s'insère dans une trilogie dont le troisième recueil Terre Faé est à paraître.
(Coll. Accent tonique - Poésie, 11,5 euros, 86 p., avril 2013) EAN : 9782343002064



OUVRIR LE XXIÈME SIÈCLE. 80 POÈTES QUÉBÉCOIS ET FRANÇAIS
Anthologie dirigée par : Robert Giroux, Danny-Marc et Jean-Luc Maxence

Les éditions Le Nouvel Athanor coéditent avec les éditions québécoises Triptyque une anthologie contenant 40 poètes français et 40 poètes québécois.  Le rapprochement a commencé vingt ans auparavant, quand Robert Giroux, directeur des Editions Triptyque et de la revue Moebius, a publié au Québec une anthologie de poésie française contemporaine.
Ouvrir le XXIème siècle fait entendre, d’une rive à l’autre de l’Atlantique, des voix trop souvent méconnues, des voix fortes et essentielles...
(Les cahiers du sens - Le Nouvel Athanor, 18 euros, 276 p., mars 2013)
ISSN : 116 3-0183


AVRIL 2013


Le dernier livre de lélio BRUN, À cor et à cri, est un recueil de poésie en trois cahiers, émaillés d’illustrations de Ballereau.
Les titres choisis pour ces trois parties parlent d’eux-mêmes : A cor et à cri, En parlant d’elles, En peu de mots…
Ce sont l’exil, l’amour, la nostalgie qui courent tout au long du livre. Le monde, la vie, la mort, le rêve et l’espérance témoignent de l’humanisme de l’auteur , toujours en poésie.

« Il nous faut peu de mots pour exprimer l’essentiel. » Paul Eluard, L’avenir de la poésie.

À cor et à cri / le poète proclame / l’ère de la tendresse.
Il annonce sans véhémence / la naissance imminente / d’un nouveau mond / sans grammaire ni tabou.

Lire quelques extraits (en pdf)

MARS 2013


POINTE ROUGE de Tristan CASSIR, L’Harmattan
Le poète qui n'aura pas été une seule fois au cœur de sa propre jungle dans le doute et l'extase ne peut avoir l'amplitude et l'introspection nécessaires au grand saut. L'auteur a pleinement compris cette vérité sans normes et sans filet de sauvegarde. Il nous livre dans ce premier recueil un mélange de scansion et de lucidité à vif, où l'image et sa circonvolution créent le sentier magique des aventuriers. La beauté sera rebelle à elle-même ou ne sera pas, semble clamer ce jeune poète.
(Coll. Levée d'ancre, 11,5 Euros, 94 p., janvier 201

SUR LE SEUIL, PROMIS, Ghyslaine LELOUP, L’Harmattan
Ne rien céder au froid. La nuit, cette amante de l'instant, me recentre sur ma condition d'humain(e), me rendant encore plus proche de ce qui vit, aime et souffre. Il est question dans ce recueil de passages : inlassablement, l'avancée se poursuit, vers une autre arche, un autre commencement. Nous, transformés de chaque franchissement. Jusqu'au dernier seuil. Mais il y a dans cette traversée des haltes habitables. Voici donc des poèmes de nuit et de lenteur.

(Coll. Accent tonique - Poésie, 10,5 Euros, 70 p., janvier 2013)


L'ECLIPSE DU TEMPS, Richard TAILLEFER, Éditions Dédicaces
« Peut-on parler d’une "nature intime" du temps derrière les rideaux des mots ? pour prolonger le temps
d’autrui dans ce monde, laisser l’empreinte fanée de son exil intérieur, "Toi qui n’es que poussière du chemin" ? L’éclisse du temps cherche les violons d’un orchestre impromptu "Dans la confidence de nos pensées / Pour étancher les larmes". Il faut toujours "Être à l’écoute / De la grande horloge / Qui trotte et se lave les mains / De ce temps qui te dépasse"
(Préface par Maria Nicolaev)
  (14,64 Euros, 140 p., janvier 2013)


COMME SI DORMIR, Laurence BOUVET Éditions Bruno Doucey
Le mot de l’éditeur : « Comme si dormir n’évoque pas seulement les circonstances qui lient de façon troublante la mort de sa mère à la poésie. Dans ce long poème, où se mêlent le chagrin et l’humour, la déréliction et un travail sur la langue, Laurence s’adresse à celle qui n’est plus. Son chant suit les méandres d’un bouleversement intérieur, dessine le cadastre d’une présence perdue. Et retrouve, sous le chaos des émotions, la langue miraculeuse de l’enfance. » (13 Euros, 80 p., janvier 2013)



AMALIA RESPIRE PROFONDÉMENT, Alina NELEGA (théâtre, traduit du roumain par Mirella Patureau), Éditions L’espace d’un instant 
Respirer, profondément, à en devenir plus léger que l’air et se libérer du sol. Un geste vital : l’effort  de rester en vie, de survivre dans des conditions irrespirables. Alors le dernier soupir devient un moment libérateur, la délivrance d’un long cauchemar. Dans un style simple et direct, traversé par une poésie intense et noire, Alina Nelega nous emmène entre petites histoires et grande Histoire,  dans un jeu permanent entre distanciation et identification, à la recherche d’un nouveau souffle.
( 10 €, 60 pages, novembre 2012)


COUPS PORTÉS, Cécile Guivarch, chez Publie.Net
Des noms et des histoires rassemblés en blocs de langue, légèrement râpeuse comme un patois de campagne... Une croisière pas de tout repos dans les zones accidentées des liens familiaux, "où sang veines familiales renversent coulent de mains en mains où ne pas étouffer ni taire", "un siècle ou deux de générations" et la guerre, et puis au moment du deuil : nœuds affectifs...  Bref, une langue avec ce goût de poésie brute, cet écho des sagesses et bêtises paysannes, une langue forte et belle...


 ÉDILIVRE.NET


Présentation de l'auteur

et Résumé de son Livre

Livre en différents formats :

 Livre Papier et Numérique

 Livre Papier

 Livre numérique


 



Événements

- À la Sorbonne, lundi 25 mars à 19h, Amphithéâtre Guizot - 17, rue de la Sorbonne - 75005 Paris (entrée libre sur réservation) :
Des nouvelles de Roumanie. Soirée de lecture et d’échanges sur la poésie roumaine d’aujourd’hui avec certains de ses protagonistes, invité(e)s du Salon du livre : Doina Ioanid, Marta Petreu, Constantin Abăluţă, Ioan Es. Pop, Rodica Draghincescu, Ileana Malancioiu, Linda Maria Baros et Dinu Flamand. Avec la participation Jan H. Mysjkin, traducteur.  Soirée organisée par la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines, dans le cadre de sa 6e Biennale de la Poésie / Poètes du monde / Aux Dires du poème...

-
Au Salon du livre, Paris, Porte de Versailles, du 22 au 25 mars :
Les lettres roumaines
Le pavillon central de 400 m², comprenant une librairie et un espace rencontres, permettra de découvrir de nombreuses œuvres de littérature roumaine (en langue française et en langue roumaine).
Les auteurs invités : Mme Ana Blandiana, Poésie - M. Radu Aldulescu et plus…suivre ce lien.

- Au Salon du livre Outaouais, (Québec) du 28 fevrier au 3 mars.
-Rencontre avec Lysette Brochu, Nicole Balvay-Haillot et Michèle Bourgon, partage de leur expérience en résidence d'écrivain à Vezelay en Bourgogne résidence d’écrivain (2 mars 17:00)... et plus d'activités voir Programmation.

- Journée Mondiale de la Poésie 21 mars-Printemps des Poètes
- RENCONTRE POÉTIQUE, 21 mars à la salle du Château Logue à Maniwaki,(Québec) organisée par la Bibliothèque.
- LE PRINTEMPS EN FÊTE DES FOUS DU LOUP, 21 et 22 mars, organisé par La Voix des Autres et Danger Poésie,


FÉVRIER 2013

Poésie féminine contemporaine de langue française (en hommage à Christiane Laïfaoui), anthologie réalisée par Jean-Claude Rossignol, éditions Librairie-Galerie Racine, décembre 2012. Le volume regroupe 26 femmes poètes de 12 pays différents et de 4 continents, parmi lesquelles Gabrielle ALTHEN, Aïcha ARNAOUT, Aminata BARRY, Paule BRINDEAU, Francine CARON, Colette KLEIN, Vénus KHOURY-GHATA, Maggy DE COSTER, Nicole GDALIA Patricia LARANCO, Nadine LEFEBURE Colette NYS-MAZURE, Bojena ORSZULAK, Cécile OUMHANI, Victoria THERAME, Élodia TURKI, et la regrettée Christiane LAÏFAOUI.
Plusieurs événements de lancement ont eu lieu, dont au Territoire du poème (rencontres organisées par Christian Deudon au café François Coppée, à Paris) le 18 janvier 2013, et au Café de la Mairie (Place Saint Sulpice, à Paris dans le cadre des Mardis littéraires de Jean-Loup Guérin), le 22 janvier 2013.

Voir article sur Patrimages

 
De gauche à droite, Bojena ORSZULAK, Francine CARON, Maggy DE COSTER, Jean-Claude ROSSIGNOL, Colette KLEIN, Rebecca GRUEL,
Patricia LARANCO, Victoria THERAME et Geneviève BUONO (crédit photo : Geneviève BUONO)

recherche Dana Shishmanian





JANVIER 2013


Tinu ou hymne à la poésie amazighe de Mohamed Ouagrar,
Voir l'article dans le
Journal Libération

« Il faut les mesurer
Les choses de la vie
Avant qu’elles ne partent
En éclats ou que l’outil
Fasse défaut
Il faut les border
Et bien jouter
Pour les conforter »
« igh ar isghal yan
ar tnt isghal
urta Iluzzant
urta yuDDr imiss
ig asnt ifrg
yut takrrayt
izmr tnt »



N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures, Éd. Mémoire d'Encrier,
est un recueil d’une grande tendresse. Surtout un immense cri. Comme si la tendresse et la poésie se trouvaient médusées devant l’éruption d’un volcan. Natasha Kanapé Fontaine dévoile son visage de poète et de femme innue. Elle aime. Pleure. Crie… pour venir au monde, une nouvelle fois. Née à Baie Comeau (Québec), elle est Innue de Pessamit. Elle vit à Rimouski. Poète, peintre...

Des soleils
se relèvent
sur le pays de ma naissance

nipimutenam

il y a l'été comme il y a des réserves
entre nous.

Plus, sur Francopolis : Coup de coeur-Janvier 2013



Espace Annonce : 2012

DECEMBRE 2012


finaliste : Prix du Gouverneur Général 2012
Coeurs, comme livre d'amour, Hélène Dorion, ed. de l'Hexagone

Coeurs, comme livres d'amour rappelle la précarité mais invite à l'union, ouvre un espace où l'ici est un tourbillon d'intensités qui nous porte au-delà d'une rupture originelle avec le monde. Dans cette clairière, le coeur est un lieu de transformation qui permet d'éprouver la capacité d'aimer, ce fondement de nos vies.


Extraits
Le fleuve qui remonte vers sa source
le jardin de nos gestes
et paroles qui ne s’achèvent

le ciel qui ne se fane, la soif qui ne s’oublie
les ombres qui ne pèsent, le temps
qui ne se ferme.

Tu m’as donné ce monde, – un monde
qui ne cesse.


 Visiter son site :Hélène Dorion, poète du Québec - Disponible sur Amazon


Gagnante : Prix du Gouverneur Générale 2012
Un drap. Une place de Maude Smith Gagnon, ed.Tryptique

Texte en prose poétique  qui décrit  des expériences ( de lieux, de paysages, de rencontres) Le recueil  parcourt différent lieux : Natashquan,  Le Viêt Nam, Montréal et cherche à mettre en valeur le caractère commun de ces lieux. Voir les commentaires du jury et sa note biographique sur le site Conseil des arts.

Extraits :

Pourquoi ce besoin. Que tu saches qu'hier, par exemple, je me suis assise sur un bloc en béton, qu'il s'est mis à pleuvoir et que je suis restée là, à simplement regarder ce qu'il y avait devant moi. Une rue, un immeuble et une porte, avec des gens qui entraient ou qui sortaient.

Disponible sur Amazon


NOVEMBRE 2012

Flavia Cosma, poétesse, auteur et traductrice canadienne d'origine roumaine vient de paraître : Le miel trouble du matin , poèmes, Editions L’Harmattan, (traduit du roumain par Denis Emorine, en collaboration de l’auteur)
Elle nous invite une fois encore dans son univers riche de sa culture diverse.

La vie sans fards de Maryse Condé, éd. JC Lattès, il ne s’agit pas seulement d’une Guadeloupéenne tentant de découvrir son identité en Afrique. Il s’agit d’abord et avant tout d’une femme aux prises avec les difficultés de la vie. Elle est confrontée à ce choix capital et toujours actuel : être mère ou exister pour soi seule.
Lire le compte-rendu du poète québécois,
Robert Berrouët-Oriol dans la Revue : Le Nouvelliste


Réservez dans vos agenda, le samedi 24 novembre à partir de 19h, à la librairie La Lucarne des écrivains (M° Crimée – Paris 19ème), avec : Flavia Cosma,  Denis Emorine, Nina Zivancevic, Geneviève Huttin, Ara Alexandre Shishmanian, et Dana Shishmanian animera la rencontre. Nous interrogeons ensemble des poètes de langue étrangère et leurs traducteurs en français, nous écoutons le chant d’origine et sa transposition, nous tâchons de scruter le mystère de cette « trahison » fertile qu’est la traduction, qui, en disséminant des textes poétiques autrement inaccessibles ailleurs que dans leur propre jardin, les font germer et produire des fruits inattendus sur les terroirs de la langue d’accueil.
Merci à Armel Louis, le grand ami des poètes et de la poésie, pour accueillir cette soirée dans sa librairie !


=======

OCTOBRE 2012

- Jean-Marc LA FRENIÈRE,  "J’écris avec la terre", Éditions Chemins de Plume - Voir l'annonce

- Cristina Castello, "Le chant des sirènes/El canto de las sirenas"
et André Chenet, "Secret poème", Éditions Chemin de Plume (publication simultanée) Voir l'annonce  



Vient de paraître aux Éditions du Noroit, "les chairs étranges, suivi de Bleu Soudain de Catrine Godin.
Recueil construit comme un oxymore : conjuguer le grand cadeau de la pensée de Virginia Woolf qui veut que « chacun recèle en lui une forêt vierge » avec le souffle de Jack Kérouac... lire la suite sur Dimedia.com

Plus surle site Le Libéré

Son livre
est disponible chez Renaud-Bray.com, Archambault.ca,
Catrine Godin vit au Québec.
Vous la rencontrerez en passant par : Trajectoires vers l'incertain
un détour par Mes corps bruts et sur Francopolis et sur Facebook.


Septembre 2012

Analyse, clin d'oeil, rencontre poétique, chimie des mots dans la présentation du recueil  Mercredi entre deux peurs de Dana Shismanian par Françoise Urban-Menninger


Juin 2012


ISBN : 978-2-296-56279-0 • décembre 2011 • 114 pages
ou version numérique
MERCREDI ENTRE DEUX PEURS
Dana SHISHMANIAN
Accent tonique - Poésie
POÉSIE -L'Harmattan


"...tu guettes des battements d'ailes / de papillons / tu attends qu'une musique s'insinue / qu'un mot se présente à la porte / parfois personne / juste l'attente / et de là naît une fleur qui contourne le non-dit / oui le vrai contenu est toujours absent / et pourtant..."

Dana Shishmanian, membre de Francopolis, sera en signature au 30eMarché de Poésie, Paris, au  stand de L’Harmattan vendredi 15 et samedi 16 juin de 16h à 17h30. Venez la rencontrer !
Évènement : "Accent Tonique" sous la direction de Nicole Barrière à 19h, à l'Espace Harmattan le 16 mars 2012

Sa présentation chez L'Harmattan
voir aussi chez Francopolis: Membre et Libre parole à...

et ses textes au Salon et notre librairie


Tête de poivre de Nadia Chafik

Illustration : Marie-Christine Rocher
Prix : 80 Dhs - 18 €
Édition: 
La croisée des Chemins
Présente dans la librairie Francopolis

Denis Emorine
sera au stand 509

au Marché de la  poésie de Paris,
samedi 16 juin, de 13 à 14:30
pour la signature de son nouveau recueil chez Le Nouvel Athanor


50 rue du Disque – 21-4PB –
75013 Paris
L’exemplaire : sur place : 14 E – franco de port 15 E (Chèque à l’ordre de : Le Nouvel Athanor)


MAI 2012



 Mme Pilar Schweisguth, Thierry Cazals, Christophe Caulier et les éditions Pippa
vous invitent à rendre hommage à Juliette Schweisguth
dite "Clochelune" (1973-2011)
lors de l'après-midi et de la soirée de présentation
de son livre de haïkus publié à titre posthume : Mon ombre épaisse et lente
le jeudi 10 mai 2012  de 15 h à 21 h
à la librairie Pippa 25, rue du Sommerard - Paris 5e M° Cluny la Sorbonne
01 46 33 95 81 -
www.pippa.fr



Voici quelques photos prise lors du lancement... merci Thierry pour ces photos. /gt


pour commander
No.5 Cahier Spécial Angye Gaona
La Voix des Autres  s'engage lucidement dans les maquis de la poésie. Le Cahier central est consacré et dédié à la poète Angye Gaona qui, après avoir été emprisonnée quatre mois en 2011, se trouve en ce moment même en liberté conditionnelle. Elle attend d'être jugée dans un contexte très particulier qui est celui d'un pays, la Colombie, où toute opposition des citoyens fait d'eux des terroristes ou des criminels en puissance. Des populations (indigènes, le plus souvent) ont été déplacées, des gens disparaissent, des escadrons de paramilitaires et fascistes terrorisent le peuple avec la bénédiction du gouvernement et la complicité de l'administration US qui les soutient et juge cette situation tout à fait soutenable selon les critères sécuritaires de la démocratie yankee. Angye est devenu malgré elle un symbole vivant parce qu'elle refuse de fermer les yeux sur les atrocités qui l'entourent. Elle aurait pu rester tranquille, publier ses poèmes et répondre à des invitations prestigieuses. Sa voix admirable de poète consciente est non seulement devenue celle de son peuple mais aussi celle de toutes les femmes et les hommes qui ont à subir une répression sans autres raisons que de maintenir des croquemitaines affairistes au pouvoir... ( extrait de l'éditorial par André Chenet)



Les chants sans voix, aux Editions " Encres Vives ", 2012.
de Patrice Farre
Le silence et le mot, l'un et l'autre sont à écouter. C'est un chant autobiographique, humain qui existe - dans la ville comme à l'intérieur de soi - prêt à prendre chair ou à disparaître. En tout, vingt-deux textes.

Michel Cosem, se fera un plaisir de prendre en compte votre demande à : ENCRES VIVES, 2 Allée des Allobroges - 31 770 COLOMIERS.

Prix : 7,50 € (Port compris au tarif vert de 1,40 €).
Ou contacter l’auteur : Patrice Farre


Avril 2012


 Regards de soie de Laurent Fels - Mena Sae-Chan, aux éditions Poiêtes.

Tracer dans le loess des vastes étendues asiatiques le trait oblique d’un idéogramme inachevé, c’est plonger au coeur du mystère qui entoure deux cultures lointaines et pourtant en relation étroite. Là où le mot écrit s’efface au profit du silence qui en élargit la portée, une méditation s’amorce entre les contours qui séparent l’absence de son reflet intime.

Le présent ouvrage est une édition trilingue (français-anglais-chinois) rehaussée de photographies en couleurs de l’artiste chinoise Mena Sae-Chan.


Traduction anglaise : Jean-François Sené ; traduction chinoise : Yasha.

Prix : 30,00 euros
(+5,00 euros frais de livraison)

Éditions Poiêtes

Mars 2012

JULIETTE SCHWEISGUTH -CLOCHELUNE




*************************************************************

                                                                                                                         (André Chenet)
Le programme détaillé du festival de poésie -LES FOUS DU LOUP-
ainsi que le plan des lieux où se dérouleront les rencontres est accessible sur:
Agenda poetique06



Rencontres entre Poètes Francophones

à la Lucarne des écrivains,
Samedi , 31 mars 2012, à partir de 19h

( 115, rue de l'Ourcq 75019 PARis)

Dana Shishmanian organise à la Lucarne des écrivains une rencontre entre poètes francophones de différentes origines, pour rendre compte de l’expérience du passage au français comme langue d’écriture, à partir d’une langue maternelle autre, avec tout ce qu’un tel passage embarque comme ruptures, exil, découvertes... Participeront des poètes ayant publié pour la plupart chez L’Harmattan dans les deux dernières années : Patricia Laranco, Abder Zegout, Louisa Nadour, Kamal Zerdoumi, Marie-Louise Diouf-Sall, Mattia Scarpulla, Sebastian Reichmann, Dana Shishmanian ; le rôle de modérateur et orchestrateur de cette rencontre sera joué par Denis Emorine. 



Parution de AUX DIRES DE L'ÉCRIT aux Editions Chèvre Feuille Etoilée
signature dimanche 18 mars 16h-17h Salon du livre de Paris, Porte de Versailles - Hall 1 Stand U5
Visiter son site


Photo de l’artiste Said Aoubraim
Abdelkhaleq JAYED,
MUSIQUE DE PIERRES, préface Philippe LEHU

Taillée dans la chair, cette épopée mêlant individu et patrie, deux destins marqués qui répondent, correspondent et communient dans le sentiment de la menace qui guette, se révèle au fi l des souvenirs tour à tour sombre et lumineuse, coutumière et vaguement hallucinée, rageusement nostalgique d’un monde pur et sereine malgré tout, faite d’étonnements et de doutes à l’élan si ardent et si ouvert sur l’espoir.
La voix du poète, écorchée, révulsée par un risque imminent qui pèse comme une épée de Damoclès, brode mythes profonds, parfois rêvés, et souvenance tragique dans le but ultime d’atteindre « l’extinction » et transcender la fureur et la passion qui « dans la blessure de l’homme continuent de suinter ».

aux Éditions l'Harmattan.


FÉVRIER 2012


Gros textes

***********


Du  côté de Vésanie, Morgan Riet

C'est le premier de la collection "miettes de pain"

(70 pages au format 14 x 10 – orné de 12 collages de Matt Mahlen et préfacé par Jean-Claude  Touzeil  - 7 € (+ 1 € de port) publié chez Gros Textes

Rien n’indique
par trop
que la folie hante vos murs.

De la verdure, des arbres
qui égayent, çà et là,
des espaces grands ouverts
*******************************************************
CREUSER LES VOIX

Trois poètes venus de France, Sereine Berlottier, Cécile Guivarch, Philippe Païni et trois poètes de Suisse romande, Silvia Härri, Cesare Mongodi et Sylvain Thévoz, se sont réunis pour échanger autour de leurs textes et de ceux d’autres auteurs qui ont eu une importance particulière pour leur cheminement dans l’écriture.

Un recueil de poèmes de 84 pages au format 12x17 cm
tiré à 300 exemplaires sur les presses de l’Atelier du Grand Tétras
Couverture : Gravure de Françoise Weddigen
Prix de lancement : Fr. 20.- (15 €) jusqu’au 29 février 2012.

Souscription


À paraître aux éditions L'iroli : « LES HERBES M'APPELLENT »
haïkus de Niji Fuyuno et Ryu Yotsuya - préface et deux longs essais de Thierry Cazals sur ces deux poètes japonais que j'ai eu la chance de rencontrer.

Les éditions L'iroli proposent jusqu'au 7 mars 2012 une offre de souscription avec un tarif préférentiel :  Éditions L'iroli, 10 place du Plouy Saint-Lucien, 60000 Beauvais, France. Tel/Fax 03 44 45 90 61 – courriel


Thierry Cazals, son site

JANVIER 2012

Angèle Vannier

Préface de Nicole Laurent Catrice
Disponble sur Amazon.fr
Angèle Vannier (1917-1980), femme, poète, celte et aveugle, comme elle aimait à se définir, a publié ses recueils les plus importants aux éditions Seghers (Choix de poèmes et Le sang des nuits) puis aux éditions Rougerie (Le rouge cloître, Théâtre blanc, Ordination de la mémoire, Poèmes choisis).

On peut la situer dans la mouvance surréaliste et elle fut particulièrement appréciée par Paul éluard qui écrivit dans sa préface à L'Arbre à feu « Angèle Vannier préserve tout de l'ombre merveilleusement ».

Dites-moi vous, Juan est son dernier recueil, inédit dans sa totalité jusqu'à ce jour. Il répond à d'autres textes plus anciens parus dans la revue Nard en 1975. Tous les thèmes récurrents de l'œuvre d'Angèle Vannier sont là : Hercynienne aveugle et Œdipe, les femmes pendues de Barbe-Bleue et Jocaste, les loups... de velours, la servante et le château et les amours vécues, rêvées, revécues.
tiré de La part commune -  Son poème : Présence d'un château


Au sommaire de ce n° d’hiver, des auteurs bas-normands et puis bien sûr d’ailleurs !
  Antoine Bourg
Jean-Marie Cador
Chantal Godé-Victor
Catrine Godin
Alain Leylavergne
Murièle Modély
Vincent Motard-Avargues
Roger Noiseau
Henri Ouvrard
Morgan Riet
Carlos Tronco
& Philippe Simon (qui signe notamment la photo de couverture)

Les corps indécents par Guy Jean Raybaut, cet ouvrage a été sélectionné en coup de coeurs par les lecteurs et bibliothécaires de la plus grande Bibliothèque de Belgique à Bruxelles (Bibliothèque Laeken).



Voir les archives
2011-2004



 

-> Vous désirez envoyer une référence, un site, une reliance?

contact@francopolis.net

 

Créé le 1 mars 2002

A visionner avec Internet Explorer